Stress :
5 symptômes
physiques révélateurs

 

 

Horaires à respecter, embouteillages, courses à faire, repas à préparer, enfants à récupérer, imprévus :
vous connaissez sûrement très bien ces situations de stress au quotidien, qui nous donnent l’impression de courir partout, tout le temps et qui nous submergent.

🟠 Avec nos modes de vie actuels, le stress n’épargne personne et concerne presque tout le monde, si bien qu’il est presque banalisé.

➡ Chacun d’entre nous sait généralement assez bien identifier la présence immédiate du stress au niveau de son corps : le cœur bat plus vite, la respiration s’accélère, la température corporelle grimpe et peut provoquer des sueurs, des rougeurs ou les mains moites.

➡ Mais il est parfois plus difficile de faire le lien entre certains de nos maux ou douleurs du quotidien et notre état de stress intérieur.

 

❓ Souffrez-vous de stress ?

❓ Comment reconnaître les symptômes physiques quotidiens liés au stress ?

 

Je vous partage dans cet article, une liste des
5 principaux symptômes physiques du stress et leur explications.

Car identifier et reconnaître les symptômes du stress est la première étape,
afin de trouver ensuite des solutions adaptées pour les apaiser.

Les symptômes physiques du stress

Troubles du sommeil et insomnies

femme insomnies stress réveils nocturnes sophrologie

❓ Avez-vous des difficultés à vous endormir ?
❓ Souffrez-vous de réveils au milieu de la nuit, d’insomnies souvent accompagnées de ruminations ?
❓ Vous réveillez-vous à l’aube, bien avant l’heure du lever, sans réussir à vous rendormir ?

 

Les troubles du sommeil sont l’un des premiers signes de stress et sont liés à un dérèglement hormonal qui peut provoquer des difficultés d’endormissement, des insomnies, des réveils nocturnes et des ruminations.

En effet, c’est une hormone appelée la mélatonine qui nous permet de nous endormir : nous en produisons en plus grande quantité le soir au coucher.

Mais lorsque l’on souffre de stress chronique, notre corps produit l’hormone du stress : le cortisol.
Or le cortisol produit en excès la journée, n’est pas évacué le soir et empêche la mélatonine d’être produite : on souffre donc d’un déficit de mélatonine.

Le cortisol sur-stimule aussi le système nerveux et provoque donc une grande nervosité, un besoin de mouvement dont la conséquence est une difficulté à se détendre, rester immobile et calme. Ceci rend d’autant plus difficile la récupération du corps et surtout l’endormissement le soir.

 Fatigue chronique et intense

femme épuisée qui dort sur une table

❓ Etes-vous souvent fatiguée, épuisée ?

❓ Avez-vous envie de dormir durant la journée ?

❓ Vous arrive-t-il de piquer du nez au travail ou au volant de votre voiture ?

Le manque de sommeil, les nuits courtes et agitées et l’absence de sommeil réparateur ont des conséquences importantes sur notre qualité de vie et induisent notamment une fatigue chronique et intense.

Le stress provoque une hyperactivité diurne qui fatigue beaucoup l’organisme. Le stress chronique a également pour conséquence une baisse importante du taux de magnésium, essentiel au bon équilibre du système nerveux, à l’énergie du cerveau et à la récupération du corps.

D’autant plus que pour combattre la fatigue, de nombreuses personnes consomment quotidiennement des excitants, comme du café, des vitamines ou de l’alcool, qui alimentent parallèlement encore plus le stress en stimulant le système nerveux.

L’installation de la fatigue alimente ainsi un cercle vicieux face au stress : plus on vit de stress, plus on est fatiguée et plus on est fatiguée, moins on est résistante au stress.

Troubles digestifs et intestinaux

femme épuisée qui dort sur une table

❓ Vous arrive-t-il régulièrement de souffrir de douleurs abdominales, de crampes,
de diarrhées, de constipations, de transit perturbé ou de ballonnements ?

En cas de stress chronique, le système digestif est mis au repos pour favoriser les autres organes du corps comme le cœur ou le cerveau, indispensables pour réagir aux dangers potentiels liés au stress.

Avec pour conséquences de nombreuses perturbations digestives : les aliments sont moins bien digérés car le contenu de l’estomac se vide plus lentement, provoquant donc des douleurs, des spasmes, des aigreurs d’estomac, des ballonnements, voire même dans certains cas des nausées et des vomissements.

Par ailleurs, il existe une grande connexion entre le cerveau et l’intestin : en déclenchant des réactions hormonales, émotionnelles et nerveuses, le stress influence directement le fonctionnement de l’intestin, pouvant provoquer des nœuds digestifs importants.

Avec le temps, le stress induit une inflammation du tube digestif pouvant aboutir à des gastrites ou des colites chroniques.

Peu à peu, la flore intestinale est déséquilibrée et détruite ce qui favorise les infections et l’hyperperméabilité intestinale, ouvrant le passage aux germes et aux polluants.

Par ailleurs, l’absorption des nutriments est défaillante, pouvant ainsi aboutir à des carences importantes.

Le stress peut donc dans certains cas provoquer l’apparition d’un syndrome de l’intestin irritable et le développement de réactions infectieuses, comme les maladies auto-immunes.

Tensions et douleurs musculaires

femme épuisée qui dort sur une table

❓ Avez-vous des douleurs chroniques musculaires,
notamment au niveau du dos,
des épaules, des trapèzes et du cou ?

En cas de stress, la tonicité des muscles est naturellement stimulée pour que le corps puisse réagir et passer à l’action grâce à la production d’adrénaline.

Lorsque la source de stress a disparu, la tension laisse normalement place au relâchement et à la détente des muscles.

Mais lorsque l’on vit du stress chronique et répété sur du long terme, les muscles ne peuvent jamais se détendre car l’adrénaline les stimule constamment : ils sont hyperactivés et n’éliminent plus leurs toxines.

Le stress provoque donc une tension constante des muscles avec pour conséquences des spasmes, crampes et douleurs musculaires, particulièrement dans le dos, les épaules et le cou.

La douleur provoquée par le stress est généralement aussi aggravée par un manque d’activité physique et des mauvaises postures au travail.

La tension constante des muscles de la mâchoire, peut également développer du bruxisme (le fait de serrer ou grincer involontairement des dents, notamment la nuit), ayant pour conséquence une usure ou fracture des dents, des douleurs cervicales aigües et des migraines.

Maux de tête et vertiges

femme migraine à cause du stress

❓ Avez-vous régulièrement des maux de têtes
et des vertiges ?

Les différentes tensions des muscles, notamment dans les zones de la nuque, des cervicales et des mâchoires, peuvent provoquer des céphalées de tension.

Les maux de tête sont également provoqués par un effet de vasoconstriction des vaisseaux du cerveau lié à la baisse du taux de sérotonine en cas de stress.

Le stress peut également être un facteur aggravant des vertiges qui se caractérisent par une perte d’équilibre, une sensation de tête qui tourne, une impression de mouvement dans la pièce et autour de soi.

Généralement liés à un dysfonctionnement des organes de l’équilibre dans l’oreille interne, ils peuvent aussi être provoqués par une sensation de mal être global associée au stress.

Les vertiges peuvent alors s’accompagner d’une sensation de panique et d’étourdissement, d’une respiration accélérée, de palpitations cardiaques et de transpiration.

Pour en savoir plus sur les symptômes psychologiques liés au stress :

6 conséquences psychologiques du stress

Souffrez-vous de ces symptômes
physiques du stress ?

❓Avez-vous l’un ou plusieurs des symptômes physiques présentés dans cet article ?

➡ Si oui, il serait important de questionner le degré de stress présent dans votre vie, pour essayer de trouver des solutions afin d’y remédier.

On peut avoir tendance à banaliser certains des signes de mal-être ou de douleurs que nous envoie notre corps au quotidien, et pourtant ils sont souvent des signaux d’alarme importants pour nous faire comprendre que ça ne va pas et que nous devrions sans doute modifier des choses dans notre vie.

En cas de symptômes lourds et persistants, il est évidemment nécessaire de consulter un médecin.

Je précise également que l’apparition des symptomes développés dans cet article, peuvent découler de causes différentes que le stress. Il est donc essentiel de le vérifier et demander un avis médical

La sophrologie ne se substitut pas à des soins ou à un accompagnement médical. 

 

La sophrologie est une méthode qui permet de décharger efficacement le stress,
grâce aux exercices de respiration et de relaxation
.

➡ Elle permet notamment de réguler le système nerveux et les taux en excès de cortisol et d’adrénaline produits par le corps.

Pour ainsi retrouver un équilibre hormonal, une plus grande énergie et un apaisement au quotidien.

Pour en savoir plus sur la sophrologie :

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Nadine PANIZZI sophrologue Strasbourg

Qui suis-je ?

Je suis sophrologue à Strasbourg, spécialisée
dans l’accompagnement des femmes, sur les
questions d’hypersensibilité, de stress
et de confiance en soi.

J’accueille également en individuel,
toute personne qui le souhaite, quel que soit
son genre et quelle que soit sa problématique.

Envoi de 3 mails par mois maximum et
possibilité de vous désinscrire à tout moment.

Nadine PANIZZI – Sophrologue

telephone

07 49 30 20 60

adresse

Rue d’Altkirch STRASBOURG

mail

panizzi.sophrologie
@gmail.com

horaires

Du lundi au samedi 9h-20h

ME SUIVRE